Quelles sont les meilleures recettes de fabrication de vin ? 

Le vin est une boisson alcoolisée qui s’obtient généralement à travers la fermentation du raisin. Compte tenu des multiples variétés de raisin, les recettes de préparation peuvent varier. Ainsi, certaines dispositions sont à prévoir en fonction du type du vin que l’on désire obtenir. Faisons un zoom sur quelques recettes de fabrication de certains types de vin. 

Le vin rouge

Parmi les différents types de vin disponibles sur le marché, le vin rouge est le plus reconnu et sollicité par le grand public. Pour son élaboration, il existe certaines recettes phares à suivre. Vous pouvez découvrir ici les meilleures formations professionnelles de préparation et de marketing du vin. En effet, la fabrication du vin rouge nécessite d’abord le passage des raisins noirs à la vendange pour en soustraire la couleur rouge.
Ensuite, ces derniers sont mis en cuvaison pendant plusieurs jours variables selon la densité désirée. Ils passent en outre par la fermentation alcoolique qui consiste à transformer en alcool les sucres du raisin. Certains vins peuvent subir une fermentation approfondie appelée la fermentation, destinée à assouplir le vin.

Le vin rosé

La fabrication du vin rosé se fait traditionnellement de diverses manières. L’une des meilleures méthodes de l’élaboration de ce type de vin est le pressurage direct. En effet, il faut d’abord vendanger le raisin avant de le presser. Cette première étape permet d’obtention du moût de raisin.
Par la suite, il est important de procéder à la macération du moût obtenu dans une cuve. La cuvaison se fait en un temps considérable et nécessaire afin que le vin soit coloré. Lorsque le moût mis en cuvaison atteint le degré d’intensité voulu, il pourra être retiré de la cuve. Par ailleurs, une autre méthode de préparation du vin rosé consiste à faire le mélange du vin rouge et du blanc. 

Le vin blanc

La fabrication du vin blanc se fait en plusieurs étapes plus ou moins dépendantes. Premièrement, il faut presser les grappins des raisins afin d’en extraire le jus. On élimine ensuite les parties solides susceptibles de colorer le jus en l’occurrence les pellicules. Deuxièmement, il faudra procéder à la clarification des particules qui vont se déposer au fond de la cuve.
Après la clarification des particules, il faut passer à l’étape de la fermentation alcoolique. Cette dernière consiste à transformer en alcool les sucres présents dans le jus du raisin. Il faut notifier que ce processus se réalise grâce aux effets des levures contenues généralement dans les raisins. Enfin, le vin est disposé dans une cuve afin d’être filtré. 

Le vin orange

À l’instar du vin rouge, la fabrication du vin orange se fait à travers le traitement du raisin. Cependant, quelques points différencient les deux procédés d’élaboration du vin.
En effet, pour fabriquer du vin orange, on passe par le pressurage du raisin blanc fraîchement récolté. Au cours du processus, la pelure sur le raisin est conservée. L’étape précédente que l’on appelle la macération pelliculaire permet de procurer au vin une couleur orangée. Toutefois, le processus de macération doit être effectué en un temps raisonnable. En clair, si la durée est longue, la couleur orangée et le goût peuvent être affectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.